fbpx

RIEN, absolument RIEN dans l’Univers ne veut notre « destruction » 

Un « méchant » virus cela n’a pas plus de sens que dire qu’un requin est méchant.

 

Il n’y a RIEN de « méchant » dans la nature. C’est infantile de dire que dans la nature il y a quelque chose de méchant. 

TOUTE création de l’araignée à la colombe en passant par le vautour, l’abeille, le brin de muguet et le virus ONT leur raison d’exister dans la Symphonie de notre planète et de l’Univers.

Comme VOUS qui me lisez là, maintenant, du fait même de votre EXISTENCE, vous êtes INDISPENSABLE à l’Univers.

NOTRE CORPS est parfaitement conçu pour se maintenir en parfaite santé TOUT LE TEMPS et en parfait ÉQUILIBRE dans son environnement, qui comprend donc des abeilles, des roses, des dauphins et aussi des virus, une COOPÉRATION parfaitement orchestrée TOUT LE TEMPS.

Nous devons sortir d’une culture de guerre

« Le microbisme » est une doctrine fataliste monstrueuse qui suppose qu’à l’origine des choses « Dieu » (la Vie, l’Univers) aurait créé les germes des microbes destinés à nous rendre malade. 

Pr. Antoine Béchamp.

Voir ma vidéo « La vérité sur le coronavirus »

CRÉATION INDIVIDUELLE

La maladie est d’abord une création individuelle : chaque cas est unique.

On veut faire croire que LA raison pour laquelle une jeune fille de 16 ans a quitté la terre c’est à cause d’un méchant « coronavirus ».

Un être humain ce n’est PAS que des os, de la chair et du sang, c’est un être pensant qui a ses propres expériences de vie gaies ou tristes, des choix et une intimité de vie à laquelle même les parents n’ont pas accès.

CRÉATION COLLECTIVE : INTERROGE NOS CROYANCES

Comme création collective la maladie nous interpelle sur notre conception de la Vie, nos croyances et nos choix INDIVIDUELS avant d’être collectif.

– Est-ce qu’il y a un Dieu ou quelqu’un chose dans l’Univers qui veut notre destruction ?

Réponse d’une physicienne : NON.

 

– Est-ce que nous nous détruisons nous-même avec nos guerres contre notre voisin (et oui la guerre économique n’est qu’une guerre entre voisins…) ?

Réponse d’une citoyenne de la planète : OUI.

 

– Est-ce que nous nous détruisons nous-même avec nos destruction de notre éco-système naturel ?

Réponse d’une citoyenne de la planète : OUI.

 

– Est-ce que la guerre économique a du sens ?

Réponse d’une physicienne : NON.

 

L’Univers est ABONDANT.

La « guerre » basée sur une conscience de manque, que cela soit dans un couple ou collective n’a AUCUN sens.

 

Le choix de la PAIX, c’est l’Essence de mon travail, l’Essence de ce que j’enseigne, « Réaliser l’Union. Un processus de conscience » pour entrer dans l’Abondance.

Il n’y a RIEN, absolument RIEN dans l’Univers qui veut notre « destruction » ABSOLUMENT RIEN.

(Au moment où j’écris ces lignes une jolie mésange bleue, absolument LIBRE, d’aller où elle veut, comme elle veut, vient me faire un petit signe.. Pendant que d’autres, les attrapent pour les vendre……..)

L’♥ est vraiment la clé mais AVANT de prétendre aider les autres, cela commence par celui que vous vous donnez.

Le RESPECT que vous vous donnez dans votre choix de vivre votre vie selon VOTRE définition de votre bonheur et votre intégrité.

On peut TOUT être, faire et avoir SANS se manquer de respect, ni à quiconque, SANS manipuler, ni utiliser l’ignorance ou les faiblesses d’autrui, SANS avoir besoin de gagner sur quelqu’un qui perd.

 

On peut TOUT être, faire et avoir, SANS se manquer de respect, ni à quiconque,  SANS manipuler, ni utiliser les faiblesses ou l'ignorance d'autrui, SANS avoir besoin de gagner sur quelqu'un qui perd.
 

L’♥ que vous vous donnez cela commence par la CONNAISSANCE que vous voulez acquérir pour accéder à la LIBERTÉ, qui est l’Essence de qui vous êtes et de qui nous sommes tous.

 

Ici LE documentaire : « La fabrique du consentement »

« Comment influencer les foules ? À travers la figure d’Edward Bernays (1891-1995), l’un des inventeurs du marketing et l’auteur de « Propaganda », un passionnant décryptage des méthodes de la « fabrique du consentement ». Peu connu du grand public, neveu de Sigmund Freud, l’auteur du livre de référence Propaganda et l’un des inventeurs du marketing, Edward Bernays (1891-1995) en fut l’un des principaux théoriciens. Inspirées des codes de la publicité et du divertissement, ces méthodes de « fabrique du consentement » des foules s’adressent aux désirs inconscients de celles-ci. «